> N.D. de Villefranche ~ Sts Coeurs de Baudrieh

Centre Scolaire Notre Dame de Villefranche s/ Saône

-

Institut Technique des Saints Coeurs de Bauchrieh

Historique

Après avoir déposé en juillet 2004 une demande de jumelage avec un lycée libanais, nous avons eu la joie de recevoir en septembre 2004 un courrier de l’Institut Technique des Sœurs des Saints Cœurs de Bauchrieh dans le diocèse d’Antélias au Liban.

 

Durant cette première année, les actions se sont principalement centrées sur des échanges téléphoniques et épistolaires (échange de documentation sur nos pays et nos villes, colis de Nouveaux Testaments envoyé au Liban) et sur la connaissance du Liban avec la mise en place d'un panneau d'affichage permanent réservé au jumelage.

 

Le projet de notre comité de jumelage (composé d’enseignants, de personnel, de membres de l’APEL et de l’OGEC) pour cette année scolaire a été de célébrer ce jumelage par une journée Liban le vendredi 3 février 06.

Quand l’abstrait se concrétise

«Rencontrer les personnes donne de la réalité à notre jumelage», voilà comment peut se résumer le bilan de la semaine libanaise qu’a vécu le Lycée Notre Dame de Villefranche sur Saône du 27 janvier au 3 février 2006.

 

Avec l’accueil d’une délégation de 3 membres (Sœur Marie Odile Sfeir, directrice ; Mme Souad Saliba, enseignante ; Joëlle Farah, élève) de l’Institut Technique des Sœurs des Saints Cœurs de Bauchrieh (Liban), le lycée a vécu les quatre dimensions du jumelage : l’ouverture, la rencontre, le partage et la prière.

L’ouverture : a un pays presque inconnu, une culture différente, une manière différente de vivre sa foi, inauguration de la salle Sainte Rafqa pour l’Animation Pastorale…

 

La rencontre ou plutôt les rencontres. Rencontre des élèves et du personnel avec la délégation, rencontre de la délégation avec Mgr Barbarin et le Père Payen, rencontre de la délégation avec le Beaujolais (terroir et produit du terroir … !), rencontre avec le Saint Curé d’Ars.

 

Joie du partage : partage des expériences pédagogiques, cultuelles, des connaissances, des joies et des peines.

 

Prière : le vendredi 3 février une messe selon le rite maronite à la collégiale Notre Dame des Marais de Villefranche et la bénédiction de la chapelle du lycée dédiée à Sainte Claudine Thévenet par Mgr Brac de la Perrière.

 

Ouverture, rencontre, partage, prière, quatre dimensions abstraites qui deviennent réalité pour le Lycée Notre Dame de Villefranche et l’Institut Technique des Sœurs des Saints Cœurs de Bauchrieh.

Huit jours : un point de départ à des actions encore plus concrètes : envoi d’une délégation française au Liban fin juin, réflexion en vue d’un parrainage de scolarité pour des élèves de l’Institut…

Les portes de la fraternité se sont ouvertes à travers ce jumelage et ne sont pas près de se fermer.

Please reload